AccueilBusinessComment faire une veille juridique et sociale ?

Comment faire une veille juridique et sociale ?

Faire de la veille juridique et sociale est une démarche qui vise à prendre connaissance de toute l’actualité juridique de façon périodique. Cette pratique vous permettra de vous tenir au courant de tous les textes de la législation. Elle facilite notamment l’anticipation des changements de lois et de règlements à venir.

De cette manière, la société va obtenir une certaine légitimité et pouvoir se protéger des sanctions en mettant en œuvre les dispositions qui lui sont nécessaires aux moments opportuns.

Afin de vous permettre de bénéficier au maximum de cette démarche, nous vous indiquons la manière à effectuer une veille juridique et sociale.

Que représente la veille juridique ?

Dans un contexte de saturation informationnelle et de compétition exacerbée, la veille juridique des sociétés est primordiale. En effet, il est essentiel pour les juristes de se tenir à jour. Toutefois, l’inflation continue de la loi, de même que la spécialisation tendancielle des intervenants juridiques, viennent rendre plus complexe le dispositif de veille juridique.

Une veille juridique correspond à un certain nombre de démarches qui permettent de se maintenir au courant des évolutions des informations importantes dans les champs législatif, normatif, juridictionnel et même doctrinal. Elle constitue une démarche permanente, et non pas une démarche occasionnelle, telle que peut le faire une simple recherche de renseignements.

Chaque société doit se conformer à la loi et à la législation. De ce point de vue, la réalisation d’une veille juridique constitue la démarche principale. Grâce à elle, les sociétés peuvent repérer les différentes règles et prévoir leur adaptation. Dans le cadre de la pratique professionnelle, la veille juridique caractérise une activité qui accompagne la stratégie globale de la société et favorise l’innovation en matière de technologie.

Comment choisir les moyens de veille juridique et sociale ?

Afin de connaître les outils de veille juridique et sociale, il vous faut commencer par le choix de vos outils de la veille. Ces outils sont ceux qui vous permettront de disposer de la véritable information au meilleur instant. Pour y parvenir, il existe trois sortes d’outils à mettre à votre portée :

  • les sites de nouvelles juridiques et les blogs ;
  • des sites de réseaux sociaux ;
  • les outils de traitement et de communication de la veille juridique.

À travers les blogs et les sites d’actualités juridiques, vous allez être en mesure de disposer de toutes les données liées au droit en temps voulu. Pour ce faire, il vous faudra simplement déclencher les différentes fonctionnalités d’alerte et de souscription que présentent ces sites. Cela peut être des lettres d’informations, des inscriptions automatiques ou des e-mails.

En dehors des blogs et du reste des sites d’actualité juridique, on trouve aussi les réseaux sociaux. En vous inscrivant aux divers comptes des célébrités publiques, vous aurez la possibilité de vous tenir au courant de l’actualité juridique du moment.

Concernant les dispositifs de gestion et de communication de la veille juridique, ces derniers vous offrent la possibilité de rassembler des renseignements juridiques, mais également de les diffuser à travers toute la communauté. Ainsi, ils vous feront prendre connaissance des actualités à tout moment.

Comment faire une veille juridique et sociale ?

Une fois vos outils de veille sélectionnés, vous lancerez votre veille juridique et sociale en procédant à une collecte de données. Vous prendrez soin de ne retenir que les données les plus importantes en lien avec l’activité de votre société. Toutefois, il faut se garder de trop limiter votre champ en matière d’activité.

Lorsque les données ont été rassemblées, il vous faudra les répertorier pour conserver les informations les plus pertinentes. Afin de pouvoir affiner vos données, il vous faudra actualiser périodiquement vos dispositifs de veille juridique et sociale. Vous serez ainsi à même de réaliser un meilleur suivi des factures notamment et de toute actualité juridique et sociale de manière générale.

Faire de la veille juridique et sociale, cela signifie également que vous devez apprendre comment communiquer l’actualité juridique au moment adéquat auprès des acteurs et des services intéressés. Autrement dit, il vous faudra communiquer toutes les données pertinentes à qui de droit au moment de la sortie d’un texte législatif. Il faut veiller à ce que vos données soient agrémentées des différents textes correspondants.

Finalement, il est recommandé de sauvegarder les conclusions de votre veille juridique et sociale. Cette sauvegarde permettra de donner un libre choix à tous les collaborateurs de la société pour accéder à ces données. Pour que cette sauvegarde soit tout à fait optimale, il est nécessaire de la réaliser sur un support à la fois modéré et sécurisé.

Il peut être question des disques durs externes, une clé USB ou une carte mémoire. Le moyen que vous allez retenir doit être en permanence à la disposition et à la portée du plus grand nombre de gens.

Must Read

spot_img